Pain de seigle

Sommaire

Le pain de seigle est peu populaire en France. Pourtant, il offre des vertus intéressantes pour la santé. D'ailleurs, les Européens du Nord, connus pour leurs modes de consommation sains et équilibrés, l'apprécient tout particulièrement et l’intègrent aisément dans leurs recettes au quotidien.

Zoom sur le pain de seigle et ses bienfaits. 

Le pain de seigle : présentation

Le seigle est une céréale riche en fibres qui donne des grains permettant la production d'une farine brunâtre idéale pour la confection du pain. Appartenant à la famille des féculents, le pain de seigle est majoritairement composé de farine de seigle, mais également d'une proportion de farine de blé ou de froment. 

Il existe aussi du pain de seigle « complet », fait exclusivement à partir de la farine de seigle. Ce pain renferme tous les éléments nutritifs de cette céréale, tels que le germe, la graine, l'enveloppe et le son issu de la mouture de l'enveloppe des graines.

Le pain de seigle complet constitue un choix optimal pour la santé, préservant intégralement les composants d'origine du seigle. Il est conseillé d’opter pour un pain produit avec du seigle biologique, car l'enveloppe a tendance à concentrer les résidus de traitement issus de la croissance de la céréale. 

Traditionnellement apprécié dans les pays nordiques et de l'est de l'Europe, le pain de seigle est identifiable par sa teinte brune caractéristique due à la farine de seigle. Avec son goût parfumé et distinctif, en raison de la céréale qui le compose, le pain de seigle se distingue du pain blanc, dépourvu de saveur particulière. 

De nombreuses boulangeries renommées proposent désormais du pain de seigle aux côtés de leurs pains classiques. Il est aussi possible pour les amateurs de réaliser aisément ce pain à la maison.

Pain de seigle vs pain blanc

En France, on est adepte du pain blanc, et plus particulièrement de la baguette. Pourtant, celle-ci ne présente pas que des avantages :

  • elle sèche rapidement, imposant au consommateur de la manger dans la journée ;
  • elle n'est pas le meilleur choix santé qui soit. Les nutritionnistes conseillent de lui préférer le pain complet.

Le pain de seigle constitue une alternative intéressante :

  • il reste frais 3 à 4 jours ;
  • il offre des qualités nutritionnelles intéressantes comme sa pauvreté en gluten. Une belle différence avec le pain au froment, alors que ces 2 céréales restent pourtant proches ;
  • le pain de seigle est tout particulièrement apprécié pour des repas de fête, accompagnant des huîtres ou de la charcuterie. 

Bon à savoir : il ne faut pas confondre pain de seigle et pain au seigle. Le premier doit contenir au moins 65 % de seigle, alors que le second peut n'en contenir que 10 à 35 %, et donc être fait à base de farine de blé.

Bienfaits du pain de seigle 

Qualités nutritives du pain de seigle

Le pain de seigle est excellent pour la santé. On y retrouve notamment : 

  • des phytoestrogènes, qui aident à prévenir les cancers du sein et du côlon : ce pain renferme des composés bénéfiques tels que les lignanes végétales et les isoflavonoïdes. Il s'agit de deux catégories de phytoestrogènes susceptibles d'exercer des effets préventifs contre certains cancers, notamment ceux du sein et du côlon. Une faible consommation de lignanes pourrait être associée à une augmentation du risque de cancer du sein. ;
  • des antioxydants, qui luttent contre le vieillissement cellulaire (cancer, peau...) : les antioxydants sont des éléments qui diminuent les dommages occasionnés par les radicaux libres dans l'organisme. Les radicaux libres sont des molécules hautement réactives soupçonnées de contribuer à l'émergence de maladies cardiovasculaires, de certains types de cancers, ainsi que d'autres affections liées au processus de vieillissement. Parmi les antioxydants, on compte notamment les alkylrésorcinols et les acides phénoliques. ;
  • des fibres, qui favorisent le transit intestinal : la teneur moyenne en fibres du seigle s'élève à environ 16 g pour chaque portion de 100 g de seigle. La majeure partie de ces fibres se compose principalement d'arabinoxylans (60 %), de celluloses (15 %) et de bêta-glucanes (9 %). Les bienfaits des fibres présentes dans le seigle sont multiples : elles réduisent le taux de cholestérol en limitant l'absorption des matières grasses et en facilitant la réabsorption de l'acide biliaire;
  • des micronutriments : manganèse, sélénium, phosphore, vitamine B1, B2 , B3, zinc, calcium, fer, cuivre, potassium, sodium, etc. Ils participent par exemple au bon développement osseux. 

Allié régime 

Le pain de seigle est un allié pour toute personne faisant un régime :

  • il est source de fibres ;
  • il est moins calorique que la baguette : 242 kcalories aux 100 g contre 285 kcalories pour le pain blanc ;
  • il demeure cependant plus nourrissant et apporte plus rapidement une sensation de satiété.

D'ailleurs, il sert de base à de nombreux repas. 

Bon à savoir : Le pain de seigle, riche en minéraux, protéines et vitamines, se distingue par sa saveur unique et sa teneur en gluten réduite. Sa composition en fait un allié précieux pour une alimentation saine et équilibrée. Il possède un index glycémique plus bas que le pain de blé, ce qui en fait un choix intéressant pour les personnes surveillant leur glycémie. Sa teneur en glucides complexes procure une sensation de satiété durable.

Quel est le moment propice pour consommer ce pain ?

Pour une valorisation maximale des bienfaits, privilégiez le pain de seigle au petit-déjeuner, en accordant une attention particulière à son association avec d'autres éléments. Accompagné, par exemple, d'un œuf à la coque, d'amandes, de beurre cru et d'une infusion généreuse au thym. Ces associations garantissent un apport diversifié en vitamines et minéraux, ce qui insuffle une énergie revigorante pour une bonne partie de la matinée.

Il est tout à fait envisageable de savourer le pain de seigle en soirée. En raison de sa richesse en sucres lents, il favorise la digestion, prévenant le stockage rapide des sucres et contribuant à éviter les fringales nocturnes. Cependant, comme pour les autres types de pains, il est judicieux d'en modérer la quantité. En outre, évitez de le combiner avec d'autres féculents comme les pâtes, pour maintenir un taux de glucose équilibré. La diversification avec d'autres pains, également pourvoyeurs de fibres, est conseillée pour garantir une variété de nutriments essentiels au corps.

Comment le consommer ?

Le pain de seigle offre une palette infinie de combinaisons gustatives. Certains l'apprécient notamment en association avec des fromages, créant une harmonie délicieuse, particulièrement avec du beaufort. 

Il se marie également parfaitement avec des fromages d'Auvergne tels que le saint-Nectaire, le bleu d'Auvergne ou la fourme d'Ambert, rehaussant ainsi leurs saveurs distinctives. Une autre alliance réussie réside dans sa dégustation aux côtés de certains poissons, à l'exemple du saumon fumé.

Du côté sucré, le pain de seigle se prête à toutes les confitures selon les préférences, ainsi qu'au miel, en particulier celui de lavande. Ses qualités sont mises en valeur lors d'occasions spéciales, se positionnant parfaitement aux côtés d'huîtres ou de fruits de mer lors des festivités. 

Enfin, il connaît un engouement particulier lorsqu'il accompagne de la charcuterie. Il est à noter qu'il est recommandé de privilégier un pain de seigle d'origine biologique, garantissant ainsi que ses céréales n'ont pas subi de traitements pendant leur culture.

Bon à savoir : De nombreuses recettes existent pour le pain de seigle, permettant de varier les plaisirs et de répondre à tous les goûts. Que ce soit avec de la levure fraîche ou sèche, la clé d'un pain réussi réside dans le temps de pétrissage et de levée. N'hésitez pas à explorer les différentes recettes de pain de seigle et à savourer ce pain peu riche en gluten et aux multiples bienfaits. 

Est-il possible de manger souvent du pain de seigle ? 

Vous pouvez consommer quotidiennement du pain de seigle, tout comme les Danois et les Finlandais.

Malheureusement, en France, la difficulté est de trouver un tel produit. S’il est possible de trouver facilement du pain au seigle, il n'en va pas de même avec le pain de seigle. Reste à dénicher la boulangerie ou l'hypermarché du secteur qui en commercialise.

Outre la rareté, un autre obstacle se dresse devant une consommation quotidienne de pain de seigle : son prix. Il faut compter environ 5 € pour un kilo, contre 3,5 € pour le kilo de baguette.

Comment réussir son pain de seigle ?

Le pain de seigle, riche en fibres et à l'indice glycémique bas, est une alternative saine au pain de blé. Mais sa réalisation s’avère délicate. Voici quelques conseils pour le réussir :

  • Choisir la bonne farine : optez pour une farine de seigle bio de type T150 ou T130 pour une meilleure saveur et une teneur en fibres plus élevée ;
  • Le levain, un allié précieux : le levain naturel donne au pain de seigle son goût et sa texture moelleuse. Si vous n'avez pas de levain, vous pouvez utiliser de la levure sèche de boulanger ;
  • Pétrissage et fermentation : la pâte de seigle est plus collante que la pâte de blé. Pétrissez-la longuement pour obtenir une texture homogène et laissez-la lever suffisamment longtemps pour que le levain développe ses arômes ;
  • Cuisson : ce pain cuit à une température plus basse que le pain de blé. Pour une croûte dorée et croustillante, utilisez un thermomètre de cuisson afin de surveiller la température interne du pain.

En dehors de ces indications, voici quelques astuces qui pourraient vous aider :

  • Ajoutez une petite quantité de farine de blé à la farine de seigle afin de faciliter le pétrissage et la levée ;
  • Incorporez des graines ou des noix pour une saveur et une texture plus variées ;
  • Laissez refroidir le pain complètement avant de le couper.

Si vous recherchez des inspirations en la matière, n'hésitez pas à explorer les nombreuses recettes de pain de seigle disponibles en ligne et dans les livres de cuisine. 

Vous pouvez aussi vous inspirer des pains traditionnels d'Europe du Nord, comme le pain pumpernickel allemand ou le pain rugbrød danois. La fabrication de pain de seigle demande un peu de patience et de savoir-faire, mais le résultat en vaut la peine. Savourez son goût unique et sa texture authentique !

En conclusion

  • Le pain de seigle est un pain brunâtre fait à partir de farine de seigle, riche en fibres et au goût prononcé. Il est plus sain que le pain blanc et peut être réalisé à la maison.
  • Comparativement au pain blanc qui sèche rapidement, le pain de seigle reste frais plus longtemps. Par ailleurs, il est plus riche en nutriments et se marie parfaitement avec les repas de fête.
  • Ce pain est excellent pour la santé. Il possède un index glycémique bas et est riche en fibres, en antioxydants, en phytoestrogènes et en micronutriments. 
  • Il est également moins calorique que le pain blanc, renferme peu de gluten et procure une sensation de satiété plus rapidement.
  • Pour sa consommation, l'idéal est de le déguster au petit-déjeuner pour son apport en nutriments et en énergie, et en soirée afin de favoriser la digestion et éviter les fringales. 
  • Même s’il peut être consommé quotidiennement avec plusieurs recettes, il est important de le faire avec modération.
  • Pour réussir son pain de seigle, il faut choisir une farine de qualité, utiliser du levain ou de la levure, bien pétrir et laisser lever la pâte, et cuire à basse température.

Ces pros peuvent vous aider