Haricot blanc

Sommaire

Initialement cultivés au Mexique et au Pérou, les haricots ont été importés en Europe au cours du XVII ème siècle. Aujourd’hui majoritairement cultivé en Asie, en Inde et au Brésil, le haricot blanc est un féculent qui peut venir remplacer la viande et les poissons en raison de sa forte teneur en protéines.

Consommables en toute saison, les haricots blancs se révèlent également être des alliés santé précieux. On fait le point.

Valeurs et qualités nutritives des haricots blancs

Les haricots sont avant tout une bonne source d’énergie. Ainsi 100 g de haricots blancs bouillis représentent 130 kcal. De plus, ils sont particulièrement riches en :

  • Protéines, à raison de 10 g pour 100 grammes de haricots blancs soit autant que la viande et les poussons.
  • Antioxydants qui préviennent le vieillissement prématuré des cellules de l’organisme.
  • Phytostérols qui participent à la régulation du « mauvais cholestérol » (LDL).
  • Vitamines B1, B2 et E.
  • Fibres à fort pouvoir rassasiant et jouant un rôle dans le transit intestinal.
  • Minéraux et oligo-éléments tels que le fer, le potassium, le zinc, le manganèse, le cuivre et le folate.

Bon à savoir : les haricots blancs sont de la même famille que les haricots rouges, noirs ou dits de Lima.

Bienfaits des haricots blancs sur la santé

En tant que légumineuses, la consommation d’haricots blancs a des effets bénéfiques sur la santé. Elle diminue ainsi :

  • Les risques de diabètes en régulant le taux de sucre dans le sang.
  • Les cas de cholestérol en participant à la production du « bon cholestérol ».
  • Les apparitions de cancers comme celui du côlon.
  • Les risques de maladies cardiovasculaires.
  • Les symptômes de digestion difficile : constipation, ballonnements grâce aux fibres qui facilitent le transit intestinal.
  • Les carences en fer conduisant à l’anémie.
  • Les manques en oligo-éléments et minéraux.
  • La dégénérescence cellulaire et cognitive notamment grâce aux antioxydants et au magnésium.
  • Les risques d’hypoglycémie notamment lors de la pratique sportive intense en raison de leur fort apport énergétique.

À noter : les haricots blancs peuvent s’avérer difficiles à digérer, il est ainsi conseillé de ne pas les donner aux enfants de moins d’un an et demi.

Quand et comment consommer les haricots blancs ?

Les haricots blancs sont relativement peu onéreux et vendus secs ou demi-secs dans toutes les grandes surfaces. Ils peuvent être consommés :

  • tels quels ;
  • en tant qu’accompagnements avec d’autres légumes ;
  • sous forme de purée ;
  • en remplacement des poissons ou de la viande, notamment dans le cadre d’un régime végétarien.

Bon à savoir : la consommation de haricots blancs est particulièrement conseillée pour les grands sportifs.

Une portion de haricots blancs correspond généralement à l’équivalent de 2 à 3 cuillères à soupe pour des adultes.

À noter : avant toute préparation, les haricots blancs doivent être trempés pendant plusieurs heures à une nuit complète dans de l'eau, salée ou non.

Enfin, les haricots blancs sont le plus souvent conservés en sachet. Ils peuvent être gardés ainsi pendant un an s'ils sont protégés des insectes comme de l’humidité.

Pour aller plus loin :

Ces pros peuvent vous aider