Faire du vin de noix

Sommaire

Le vin de noix, traditionnellement confectionné dans les campagnes pour l'apéritif, est réalisé avec des noix vertes macérées dans du vin, en général rouge, additionné de sucre et d'alcool.

Cette fiche pratique vous explique en détail comment faire du vin de noix.

1. Cueillez les noix au bon moment

Important : portez des gants et protégez vos vêtements lors de la cueillette. En effet, le brou de noix – pigment contenu dans l’enveloppe verte des noix – est très salissant et provoque des taches indélébiles. On l’utilise d’ailleurs pour des teintures.

Le vin de noix se fait avec des noix vertes « en lait » :

  • Dans le Sud de la France, respectez la tradition en les cueillant à la saint Jean (24 juin), lorsque la coque ne s’est pas encore formée.
  • Cueillez-les un peu plus tard, jusqu’aux alentours du 20 juillet, dans le Nord de la France.

Astuce : pour savoir si vos noix sont encore assez vertes, piquez dedans une grosse aiguille. Vous ne devez rencontrer aucune résistance, sinon cela signifie que les noix ne sont plus assez vertes pour en faire du vin (il serait amer).

2. Réunissez les ingrédients

Pour préparer 6 litres de vin de noix, il vous faut :

  • 35 noix vertes ;
  • 5 l de bon vin rouge à 13 ou 14 ° ;

Bon à savoir : vous pouvez également exécuter la recette avec du vin blanc, ou éventuellement avec du vin rosé.

  • 1 l d'eau-de-vie de fruits (40 °) ou de rhum vieux ambré ou, mieux encore, de cognac ;
  • 1 kg de sucre ;
  • 1 gousse de vanille (facultatif) ;
  • 1 bâton de cannelle (facultatif) ;
  • 4 clous de girofle (facultatif) ;
  • 1 orange (facultatif).

3. Préparez le vin de noix

  • Lavez les noix et séchez-les légèrement dans un torchon propre (n’oubliez pas de vous protéger des taches de brou).
  • Coupez-les en quatre puis mettez-les dans une bonbonne ou dans un grand bocal fermant hermétiquement.
  • Ajoutez le sucre, l’alcool, le vin, la gousse de vanille fendue en deux, l’orange coupée en quatre et les autres épices si vous en utilisez.
  • Fermez la bonbonne ou le bocal et laissez macérer pendant 50 jours au minimum, ou mieux pendant 100 jours, dans un endroit frais et sec. Remuez régulièrement la préparation tous les 2-3 jours.

4. Mettez le vin de noix en bouteilles

  • Au bout des 50 ou 100 jours, filtrez une première fois la préparation à travers un tamis ou une passoire.
  • Mettez le vin en bouteilles. Utilisez pour cela un entonnoir garni d’un filtre à café en papier : vous réaliserez ainsi un deuxième filtrage, plus fin, qui évitera tout dépôt ultérieur sur la bouteille ou sur le verre.
  • Bouchez les bouteilles avec des bouchons de liège.
  • Étiquetez vos bouteilles, sans oublier d’inscrire sur la date de mise en bouteilles.

Aux environs de Noël, vous pourrez commencer à déguster ce vin de noix. Il se conserve pendant 1 ou 2 ans et n’en est que meilleur en vieillissant. Toutefois, n’attendez pas plus de 2 ans pour le consommer, sauf si vous disposez d’une cave à vin à bonne température.

Ces pros peuvent vous aider