Prune

Sommaire

La prune est un fruit très apprécié pour son goût mais aussi pour ses bienfaits sur la santé. Elle mérite d'être dégustée sous toutes ses formes. Découvrons ensemble la valeur nutritionnelle d'une prune et ses vertus.

Prune : fiche d'identité

Fruit du prunier, la prune se consomme, selon les variétés, de juillet à octobre. Elle présente les caractéristiques suivantes :

  • Fruit jaune, orangé, rouge ou violet.
  • Chair juteuse et parfumée, plus ou moins acidulée.
  • Peau comestible.
  • Naturellement recouverte d'une couche poudreuse : la pruine. Cette poudre atteste de la fraîcheur du fruit mais joue avant tout un rôle protecteur du fruit contre les agressions environnantes.

Voici quelques variétés de prunes à déguster :

  • En conserve ou nature : Friar, Blackamber.
  • En confiture, en compote, nature, en gâteau ou en tarte : Quetsche, Mirabelle, Reine-Claude.

Toutes les prunes peuvent également se consommer en gelée, en jus et au vin. On peut aussi en faire une eau-de-vie. Mais la prune peut en plus être cuisinée pour accompagner une viande.

Quant au pruneau qui se consomme au cours de l'hiver, c'est une prune déshydratée.

On trouve dans la nature une variété de prune dite « sauvage ». Elle est non consommable crue car elle présente une saveur extrêmement acide.

Bon à savoir : contrairement à ce que semble indiquer son nom, la prune umeboshi n'est pas une prune. Il s'agit d'une variété d'abricot cultivée au Japon et dont la saveur est relativement acidulée.

Valeur nutritionnelle de la prune

La prune est un fruit intéressant qui contient :

  • de l'eau ;
  • des vitamines B, C, D, E ;
  • des minéraux et oligoéléments ;
  • des fibres ;
  • des glucides : à noter que le taux de glucides est beaucoup plus élevé dans les prunes séchées (pruneaux) ;
  • des protéines ;
  • peu de lipides.

Bon à savoir : la prune est particulièrement riche en phosphore et en potassium. Sachez enfin que 100 g de prune fraîche comptent 42,5 kcal.

Vertus des prunes

Les bienfaits de la prune sont les suivants :

  • désaltérante,
  • réhydratante,
  • nutritive,
  • énergétique,
  • fébrifuge, c'est-à-dire qu'elle contribue à faire baisser la fièvre.

Mangez régulièrement des prunes et proposez-en à vos enfants car elle :

  • fortifie les muscles ;
  • aide à régénérer les cellules du système nerveux ;
  • est laxative, elle relance le transit intestinal ;
  • est dépurative par son action diurétique.

Une étude a par ailleurs montré que manger 6 à 12 pruneaux par jour pendant six mois ralentit significativement la perte de densité minérale osseuse totale et diminue le TRAP-5b (un marqueur de la résorption osseuse) chez les femmes ménopausées à risque d'ostéroporose.

Les feuilles du prunier en infusion ont le pouvoir d'atténuer les maux de gorge (angine) et les maux de bouche (aphtes). Dans ce cas, il est conseillé de se gargariser plusieurs fois par jour avec une infusion de feuilles de prunier.

Bon à savoir : le noyau de la prune contient une amande à l'intérieur de laquelle on trouve de l'hétéroside, une molécule issue de l'union entre les sucres et une substance non-glucidique ou aglycone. Cette molécule est un générateur de poison violent, l'acide cyanhydrique.

À noter que les prunes font partie des fruits non bio contenant 50 % de résidus de pesticides et il est donc préférable de choisir des fruits et légumes issus de l’agriculture biologique, comme le recommande Haut Conseil de la Santé Publique dans ses repères nutritionnels de février 2017.

Source : ONG Générations futures dans son rapport du 6 juin 2019.

Pour aller plus loin :

Ces pros peuvent vous aider