Kombu

Sommaire

Originaire des mers du Japon, le kombu est une algue qui pousse également sur les côtes françaises, au sein de l’océan Atlantique.

Signifiant «  bonheur » en langue japonaise, l’algue kombu est très appréciée pour son aspect croquant, son goût ainsi que pour ses nombreuses vertus santé sur le corps. PagesJaunes fait le point sur l’algue kombu avec vous.

Kombu : divers apports nutritionnels

Totalement naturelle, l’algue kombu est également particulièrement nutritive. On compte parmi ses principaux composés :

  • Des protéines : il faut compter environ 10 grammes de protéines pour 100 grammes de kombu en moyenne. Le kombu permet ainsi de remplacer la viande dans le cadre d'un régime végétarien ou végétalien.
  • Des minéraux comme l’iode,le potassium, le sodium, le magnésium et le phosphore.
  • Du fer qui permet le bon transport de l’oxygène au sein de l’organisme, il doit être consommé à raison de 8 à 20 milligrammes par jour, notamment chez les femmes.
  • Des vitamines : A, B, C, E, F, K et P.

Bon à savoir : l'algue kombu peut être consommée afin de lutter contre l'acidité générale du corps en raison de son fort pouvoir alcalinisant.

Bienfaits du kombu sur la santé

Kombu au quotidien

Outre sa grande richesse nutritive, une consommation régulière de kombu est particulièrement recommandée pour :

  • apporter aux personnes sportives les apports journaliers supplémentaires en magnésium et potassium ;
  • entretenir correctement le squelette et les os grâce à sa forte teneur en calcium ;
  • stimuler les capacités à la fois cérébrales et musculaires ;
  • prévenir l’apparition de certains cancers, notamment celui de la prostate ;
  • réguler le taux de mauvais cholestérol (LDL) dans le sang ;
  • participer au bon fonctionnement de la thyroïde qui régule la production des hormones.

Enfin, malgré la présence de sucre dans l’algue kombu, cette dernière peut être consommée par des personnes souffrant de diabètes de type 1 et 2.

À noter : en raison de sa forte teneur en iode, la consommation régulière de kombu est strictement déconseillée aux personnes ayant des problèmes de thyroïde, une maladie cardiaque (troubles du rythme) ou une insuffisance rénale. L'Anses le déconseille également aux femmes enceintes ou allaitantes. En cas de doute, il est recommandé de demander l’avis d’un professionnel de santé.

Kombu en cuisine : toutes ses utilisations

Qu’il soit préparé sec ou déshydraté, le kombu a un goût légèrement fumé et une texture croquante. Il peut être utilisé afin d’accompagner :

  • toute forme de poissons ;
  • les soupes froides et chaudes ;
  • les salades froides à base de crudités ;
  • les légumes ;
  • les plats à base de haricots, fèves et pois cassés.

À noter : le kombu sec nécessite une cuisson allant de 20 à 30 minutes avant de devenir particulièrement souple, croquant et pleinement digeste.

Prix et points de vente du kombu

Le kombu est vendu dans les boutiques biologiques, directement auprès des producteurs, dans certaines grandes surfaces et sur Internet. De façon générale, l'Anses recommande aux consommateurs de privilégier les circuits d'approvisionnement contrôlés par les pouvoirs publics pour tous les aliments et les compléments alimentaires à base d'algues.

Bon à savoir : la plus grande probabilité d’acheter du kombu frais se situe au moment de la récolte, qui a lieu entre les mois de mars et mai.

Relativement onéreuse, le budget moyen pour des algues kombu varie entre :

  • 5 à 10 € pour 100 grammes d’algues kombu séchées.
  • 10 à 15 € pour 100 grammes de poudre de kombu.
  • 40 €pour un kilo d’algues kombu.

En France, du kombu frais peut être acheté le long des côtes bretonnes.

Ces pros peuvent vous aider