Comment faire mûrir des poires

Sommaire

Autant une poire mûre et juteuse est un délice, autant une poire trop verte est dure et peu agréable à consommer. Cependant, les poires sont généralement cueillies avant leur maturité et il est nécessaire de les laisser mûrir ensuite.

Cette fiche pratique vous explique comment faire mûrir des poires plus vite, en utilisant l'une ou l'autre des méthodes présentées.

 


 

Zoom sur les fruits climactériques

Les poires, les pommes, les bananes, les abricots, les pêches, les nectarines, les prunes, les melons, les figues, les kiwis et les mangues font partie des fruits dits climactériques, qui continuent à mûrir après leur cueillette.

Au cours de leur mûrissement, ces fruits climactériques dégagent de l’éthylène, qui est à la fois un gaz et une hormone naturelle de maturation. En appliquant différentes méthodes destinées à concentrer l’éthylène autour des fruits climactériques, on peut hâter leur maturation.

Bon à savoir : les pommes et les bananes sont les fruits qui dégagent le plus d’éthylène au cours de leur mûrissement. Elles sont donc utilisées pour faire mûrir plus vite les autres fruits climactériques, comme les poires.

Méthode 1 : faites mûrir vos poires à température ambiante

Utilisez l'un des trois procédés suivants, tous destinés à concentrer l’éthylène autour des poires que vous voulez faire mûrir :

  • Déposez vos poires un peu trop jeunes dans une corbeille de fruits à température ambiante : elles mûriront toutes seules en quelques jours.
  • Placez une ou des poires, toujours à température ambiante, dans un sac en papier que vous fermerez soigneusement.
  • Mettez vos poires sous une cloche (par exemple une cloche à fromage), qui concentrera l’éthylène.

Astuce : pour accélérer le processus, mettez avec vos poires avec des pommes ou des bananes en cours de mûrissement (c'est-à-dire encore un peu vertes, qui commencent juste à jaunir).

Méthode 2 : accélérez le mûrissement de vos poires grâce au froid

Il existe une seconde méthode pour hâter la maturation des poires, qui n'a rien à voir avec la concentration en éthylène : placez tout simplement vos poires au réfrigérateur pendant 2 jours environ, puis sortez-les et laissez-les à température ambiante. Les poires ont en effet la propriété particulière de mûrir très vite après avoir été mises au froid.

Important : quelle que soit la méthode utilisée, surveillez quotidiennement le mûrissement de vos poires car elles peuvent devenir blettes très rapidement. Elles sont prêtes à être dégustées lorsque la partie entourant la queue est légèrement moins ferme sous la pression des doigts. Si vous ne les consommez pas tout de suite, mettez-les alors au réfrigérateur.

Ces pros peuvent vous aider