Lait sans lactose

Sommaire

Si vous souffrez d'une intolérance au lactose, le lait sans lactose est certainement fait pour vous.

Quelles sont les caractéristiques du lait délactosé ? À qui est-il conseillé ? Quels sont ses bienfaits ? Toutes les réponses à vos questions dans cet article.

Caractéristiques du lait sans lactose

Le lait contient, à l'état naturel, un sucre particulier appelé « lactose ». Or, pour digérer le lactose, l'organisme doit sécréter une enzyme spécifique : la lactase. Celle-ci permet de séparer le lactose en deux molécules bien distinctes : le galactose et le glucose.

Le lait sans lactose est donc :

  • soit un lait dont on a éliminé le lactose ;
  • soit un lait dans lequel on a ajouté de la lactase, qui libère dans le lait du galactose et du glucose. Ces molécules, alors absorbées par la personne intolérante au lactose, permettent de digérer le lait sans difficulté.

Un lait enrichi peut être utilisé comme n'importe quel lait, froid ou chaud.

Bon à savoir : Le lait sans lactose peut se consommer tel quel ou introduit dans des recettes culinaires (sauces, desserts, etc.). Il supporte parfaitement la cuisson.

Lait sans lactose : pour qui ?

Le lait sans lactose est adapté aux personnes intolérantes au lactose à des degrés différents, ce qui représente plus ou moins 75 % de la population à l'échelle planétaire - des adultes dans la grande majorité des cas. Ce qui est finalement tout à fait logique puisque l'organisme humain (hormis durant les premiers mois de la vie) ne produit pas suffisamment de lactase pour digérer le lait de vache.

Le lait sans lactose est, dans ces cas précis, idéal. Il permet à ces personnes qui ne tolèrent pas le lactose de continuer à consommer du lait et de bénéficier de ses bienfaits pour la santé.

Il est toutefois fondamental de s'assurer d’être bien intolérant au lactose, car l'inconfort digestif intervenant après l'ingestion de lait de vache peut être dû à toute autre chose, par exemple une allergie à la caséine. Pour s'en assurer, il suffit de boire du lait de chèvre puisque celui-ci contient du lactose, mais pas de caséine. Si les symptômes disparaissent, c'est qu'il s'agit bien d'une allergie à la caséine et non pas d'une intolérance au lactose.

Bon à savoir : Il ne faut pas confondre l'intolérance au lactose avec l'allergie aux protéines de lait de vache. Cette dernière concerne surtout les très jeunes enfants et est due à un dérèglement du système immunitaire. Au moindre doute, n'hésitez pas à consulter votre médecin.

Bon à savoir : UHT signifie ultra haute température. Un produit écrémé ou demi écrémé peut être UHT

Bienfaits du lait sans lactose

Le lait sans lactose est tout aussi bienfaisant pour la santé que le lait non délactosé :

  • il conserve ses qualités nutritionnelles ;
  • il est très digeste ;
  • il permet aux personnes qui ne tolèrent pas le lactose de se libérer de nombreux symptômes liés à cette intolérance, à savoir : flatulences, spasmes intestinaux, diarrhées ;
  • il peut se consommer au quotidien, soit nature, soit introduit à de nombreuses recettes.

Bon à savoir : Si vous êtes intolérant au lactose, vérifiez bien la composition des produits industriels que vous achetez. Nombre d'entre eux contiennent du lait et par voie de conséquence du lactose. N'hésitez pas à les remplacer par des liquides laitiers faits maison avec du lait sans lactose.

Quel lait sans lactose choisir ?

Sur le marché, plusieurs laits sont présentés comme « délactosés ». Parmi eux, certains dont le taux en lactose est simplement plus bas. Cependant, les meilleures options sont les produits laitiers qui ne contiennent pas naturellement ce sucre qui doit être digéré par une enzyme spécifique. Ces déclinaisons de laits délactosés sont plus connues sous le nom de jus végétal. Vous avez donc le choix entre :

  • le jus de soja ;
  • le lait d’amande ;
  • le jus d’avoine ;
  • le lait de noisette ;
  • le lait de coco, etc.

Sur le plan nutritionnel, le meilleur jus végétal reste celui au soja, faible en gras et riche en vitamines, protéines et minéraux.

Quels sont les bienfaits du jus de soja ?

Pour faire le plein de calcium sans subir les inconvénients du lait, la boisson végétale au soja est la meilleure option. Ce jus s’obtient après broyage et cuisson des graines de soja avec de l’eau. De quoi obtenir un liquide blanc qui ressemble fortement au produit laitier classique.

À l’instar des produits laitiers d’origine animale, cette boisson veggie permet de fabriquer du fromage, du yogourt et de nombreuses recettes. Ce jus constitue une excellente source de protéines. Il est surtout riche en fibres et en vitamines, notamment en vitamine B. Il ne contient pas de cholestérol et est composé d’isoflavones, avec une action antioxydante et des effets similaires à ceux des oestrogènes.

La boisson végétale au soja n’est pas naturellement riche en calcium. Cependant, les variantes proposées par les marques bio sont généralement enrichies.

Toutefois, il est important de ne pas abuser de cette boisson à cause de l’ingrédient de base. En effet, l’Anses conseille d’éviter la consommation de plus de deux aliments à base de soja par jour. Pour la femme enceinte ou allaitante, un seul produit par jour est largement suffisant. Faites donc attention à votre consommation de jus de soja.

Comment choisir ce produit « laitier » ?

Pour faire le meilleur choix, accordez une grande attention à l’étiquette sur l’emballage des produits vendus dans les grandes surfaces. Vous obtiendrez ainsi des informations sur la provenance des ingrédients, notamment du soja, utilisés pour la fabrication du produit. Privilégiez les productions made in France et évitez les jus obtenus après le broyage du soja OGM.

Si vous trouvez des boissons veggies au soja dont les ingrédients sont totalement bio, il y a de fortes chances que le prix soit un peu plus élevé que celui du jus végétal classique.

Par ailleurs, si vous contrôlez votre consommation en sucres, privilégiez une composition sans édulcorant et sans sucre.

Enfin, si vous avez l’impression que le goût de la boisson est trop neutre, vous pouvez vous tourner vers les variantes aromatisées. Les marques proposent des jus de soja au chocolat, à la vanille, à la menthe, etc.

Recette pour intégrer la boisson végétale au soja dans votre alimentation

En cuisine, le goût neutre du jus de soja lui permet d’intégrer de nombreuses recettes. Après votre achat, vous pouvez l’utiliser pour préparer des smoothies, des gâteaux, des crêpes, etc.

Pour faire des crêpes légères au lait de soja par exemple, il vous faudra 25 g de beurre, une cuillère de rhum, 250 g de farine, un demi-litre de jus végétal, 4 œufs et un verre d’eau.

Faites fondre le beurre dans une casserole à feu très doux. Versez votre farine dans un saladier et formez un puits afin d’y mettre les œufs et le beurre fondu. À l’aide d’un fouet, mélangez délicatement la farine et le jus végétal par portion. Intégrez le rhum et mettez un peu d’eau pour alléger la pâte à crêpe.

Laissez-la reposer pendant une heure au moins avant de faire vos crêpes. Servez chaud avec du miel, de la sauce au chocolat, de la confiture, du sirop d’érable, etc.

Ces pros peuvent vous aider