Slow food

Sommaire

Le mouvement slow food prône le bien-manger et la convivialité pour contrer la malbouffe dont pâtissent les générations actuelles.

Basée sur le respect du goût et l'anti-dénaturation des aliments, la slow food encourage chacun d'entre nous à respecter l'environnement tout en renouant avec la gastronomie traditionnelle issue de toutes les cultures. Le fait-maison et les produits de saison, c'est absolument slow food, comme nous allons vous le montrer !

Origine de la slow food

La slow food est un mouvement né en Italie en 1989 qui a le statut d'organisation internationale à but non lucratif.

Elle est due à un journaliste piémontais, Carlo Petrini, critique gastronomique et sociologue, sensible :

  • à la dégradation de l'alimentation et à la surconsommation ;
  • au rythme de vie effréné de la population, ;
  • au respect des valeurs simples.

Chemin faisant, il mit en place un réseau international, "Terra Madre", regroupant :

  • des "communautés de la nourriture" tels que producteurs de l'agroalimentaire artisanal (éleveurs, pêcheurs, agriculteurs) ;
  • des cuisiniers ;
  • des observateurs ;
  • des professeurs d'université.

À noter : en 2008, Carlo Petrini reçut la distinction de "personnalité apte à sauver la planète" par le quotidien d'information britannique The Guardian.

Objectifs de la slow food

La slow food tend à sensibiliser tous les Hommes aux phénomènes et aux éléments suivants :

  • le gâchis éhonté ;
  • l'utilité de la biodiversité ;
  • l'alimentation saine, avec des produits alimentaires naturels de qualité ;
  • la préservation de la cuisine régionale ;
  • les techniques agricoles respectueuses des semences, des végétaux, de l'environnement, de la santé des hommes et des animaux.

À noter : cet ensemble est appelé "éco-gastronomie", c'est-à-dire une gastronomie ayant trait à l'économie et à l'écologie.

La slow food intègre également le principe de l'alter-consommation qui, en plus de tendre vers une consommation respectueuse de l'environnement, se veut éthique.

Ses partisans sont à la fois des consommateurs responsables (ou éco-consommateurs), et des hédonistes exigeants qui intègrent :

  • l'équité sociale ;
  • certains produits consommables comme ceux issus du commerce équitable, les produits bio, les produits verts ;
  • le respect des lois qui régissent les conditions de travail ;
  • la lutte contre la consommation de masse.

Bon à savoir : la slow food condamne certaines défaillances comme la pêche outrancière et les pêcheries pirates.

Slow food : un véritable art de vivre

La slow food est finalement un encouragement à vivre autrement pour vivre mieux. En d'autres termes, elle est un excellent moyen de redécouvrir le goût et le plaisir de manger en famille et entre amis.

Elle repose sur :

  • la diversité alimentaire ;
  • la priorité donnée aux produits de saison ;
  • la connaissance de l'origine des aliments et de leurs qualités nutritives ;
  • le goût d'une nourriture simple et saine ;
  • le plaisir de manger ;
  • la convivialité basée sur une cuisine généreuse et le partage de mets faits-maison à base de produits non transformés.

Bon à savoir : véritable art de vivre, la slow food représente une rupture avec l'effervescence contemporaine. Adhérer au mouvement slow food, c'est prendre le temps de vivre, de partager, de déguster une alimentation authentique et bienfaitrice pour la santé, mais également pour la planète.

Pour en savoir plus :

  • Certaines addictions s'avèrent tenaces et il est difficile de se débarrasser de ses mauvaises habitudes. Si vous deveniez accro à de bonnes choses ? Voici 8 addictions à éradiquer en leur substituant de bonnes habitudes.
  • Ils connaissent un engouement de plus en plus important et pourraient devenir un des moyens de lutte contre la malbouffe et ses conséquences : découvrez les distributeurs automatiques de légumes.
  • Les weekends sont de bons moments pour tester de nouvelles escapades et pouvoir se détendre sans attendre les congés. Et si vous essayiez un week-end gastronomie ?

Ces pros peuvent vous aider