Bienfaits de l’endive

Sommaire

L'endive, qui est une variété de chicorée amère encore appelée "chicon", est un légume que l'on retrouve souvent sur nos étals et dans nos assiettes, surtout en période hivernale.

Une chance, puisque derrière son goût amer se cachent de nombreuses vertus, dont il serait dommage de ne pas profiter. Suivez-nous, vous allez faire des découvertes !

Propriétés de l'endive : une alliée des régimes

Avec seulement 16 kcal pour 100 g de produit, l'endive est l'aliment idéal des régimes hypocaloriques.

Par ailleurs, l'endive est également diurétique et dépurative.

Elle permet donc de purifier le sang tout en exerçant une activité anti-inflammatoire. Elle est donc recommandée en cas :

  • de catarrhe de la vessie ;
  • de cystite ;
  • et de troubles hépatiques.

Bon à savoir : l'endive stimule la production de sucs digestifs à l'intérieur de notre estomac. Manger de l'endive en début de repas permet donc de préparer plus efficacement la digestion.

Endive : un aliment riche en insuline et vitamines

Insuline

L'endive est connue de tous les diététiciens pour sa richesse remarquable en insuline, qui représente 70 % de son poids à sec.

Or l'insuline est elle-même connue pour :

  • faciliter l’absorption des minéraux ;
  • réduire le mauvais cholestérol ;
  • participer à la santé de l'intestin ;
  • prévenir certains cancers.

Vitamines

Mais l'endive recèle d'autre vertus moins connues. Elle contient notamment une grande quantité de :

  • vitamine A ;
  • vitamine K ;
  • vitamine B9 ;
  • vitamine B5 ;
  • vitamine C ;
  • cuivre ;
  • manganèse.

Bon à savoir : l'endive perd ses qualités nutritives si elle reste trop longtemps exposée à la lumière. Il est donc conseillé de la garder à l'obscurité ou de la recouvrir d'un papier. L'absence de lumière évite l’apparition de parties vertes, qui sont très amères. Les endives se conservent plusieurs jours au frais dans le bac à légumes du réfrigérateur ou à la cave, dans un sac plastique.

Comment manger l'endive ?

L'endive se mange sous de nombreuses formes et préparations. Elle peut être servie : crue, cuite, à la vapeur ou braisée.

Cependant, il faut le reconnaître, l'endive n'est pas la coqueluche de nos assiettes. La faute à une légère amertume qui peut la rendre moins agréable en bouche.

Bon à savoir : on la trouve en abondance d’octobre à mai sur les étals. Grâce à l'amélioration des techniques de conservation elle est même vendue maintenant toute l'année. Grâce aussi à la sélection des variétés et aux tests de maturité réalisés avant la récolte, on a pu beaucoup atténuer son amertume. À noter toutefois que 67,2 % des endives non bio contiennent des résidus de pesticides (source : ONG Générations futures, nouveau rapport du 6 juin 2019).

Pour remédier à l'amertume naturelle de l'endive, n'hésitez pas à l'accompagner :

  • de pommes ;
  • de miel ;
  • de jambon (en servant l'endive braisée).

Bon à savoir : pour diminuer l’amertume des endives, faites les tremper 10 minutes dans l'eau.

Pour en savoir plus :

  • Apprenez à planter et cultiver les endives : une culture exigeante et un peu délicate, mais dont la production peut être abondante si vous suivez nos conseils.
  • Certains légumes du potager ont besoin d’être « blanchis », afin d’améliorer leurs qualités gustatives. C'est le cas pour la culture de l'endive. Comment blanchir vos légumes au potager ? On vous dit tout !

Ces pros peuvent vous aider