Aliments périmés : peut-on les manger ?

Sommaire

La question de la consommation des aliments périmés suscite de vifs débats. Alors que l’éducation sanitaire incite à jeter les produits dépassant leur date limite de consommation (DLC), des voix s'élèvent pour remettre en question cette pratique. Est-il réellement risqué de consommer des aliments au-delà de leur date de péremption, ou cette précaution est-elle parfois excessive ?

Pour répondre à cette interrogation, il est essentiel de considérer la nature spécifique de chaque denrée et les implications réelles du respect des dates limites. PagesConseils démêle le vrai du faux. 

Viande hachée périmée : en aucun cas !

Manger de la viande hachée dont la DLC est dépassée, ne serait-ce que d'un jour, est fortement déconseillé et peut s'avérer dangereux pour la santé.

En effet, ce produit constitue un terrain propice au développement de bactéries pathogènes comme les salmonelles et les staphylocoques dorés, même après la cuisson. Il existe donc un réel danger de contamination bactérienne et ces germes peuvent causer des intoxications alimentaires graves, voire fatales, chez les personnes fragiles.

Vous pouvez congeler la viande hachée fraîche si vous ne la consommez pas dans les jours qui suivent son achat, en respectant les précautions d’usage. Autre alternative : choisir des viandes fraîches avec un délai de péremption plus long !

Bon à savoir : Plus généralement, les produits dont les emballages sont gonflés ou percés ne doivent pas être consommés, même avant qu'ils n’aient atteint leur DLC. En effet, dans les deux cas, de l'air s'est infiltré dans l'emballage et les microbes peuvent s'être développés.

Charcuterie périmée et poisson cru : risques d'intoxication

Jeter un produit à la date limite de consommation dépassée est frustrant, mais crucial pour préserver votre santé. En effet, consommer de la charcuterie ou du poisson cru expirés vous expose à une menace élevée de listériose, une maladie grave pouvant entraîner :

  • septicémie (infection généralisée) ;
  • méningite ;
  • avortement spontané chez la femme enceinte.

La listériose est causée par la bactérie Listeria monocytogenes, qui se développe facilement dans les denrées conservées au réfrigérateur, même sans odeur ou signe de détérioration visible. Pour votre sécurité :

  • ne consommez jamais de charcuterie ou de poisson cru arrivé à péremption ;
  • lavez-vous soigneusement les mains avant et après avoir manipulé des aliments crus ;
  • nettoyez et désinfectez régulièrement votre réfrigérateur ;
  • faites cuire les denrées à cœur pour tuer les germes ;
  • consommez les aliments rapidement après leur ouverture.

En cas de symptômes de listériose (fièvre, maux de tête, nausées, etc.), consultez rapidement un médecin.

Bon à savoir : Les poissons très salés peuvent supporter un ou deux jours de plus après leur DLC. Toutefois, ne prenez pas de risques inutiles. Si vous êtes enceinte, affaibli(e) ou âgé(e), jetez-le. De même, ne le faites pas consommer à votre enfant.

Produits laitiers périmés : tolérance de 5 jours

Tout aliment périmé représente un risque pour la santé, et les produits laitiers ne font pas exception. Même si certains consommateurs peuvent être tentés de prolonger la durée de vie de ces aliments, restez prudent avec cette pratique.

Toute personne dotée d'un sens gustatif en état de marche pourra difficilement avaler des produits laitiers trop vieux. Mais en général, il est conseillé de ne pas dépasser de plus de 5 jours la date limite indiquée sur l'emballage. Au-delà de ce délai, ces aliments peuvent provoquer des troubles gastro-intestinaux tels que des diarrhées et des vomissements, au détriment de la santé du consommateur.

Le goût désagréable souvent associé au lait et aux yaourts trop vieux constitue un signal d'alarme naturel capable de dissuader toute tentative de les consommer. Il est donc primordial de respecter les DLC des laitages pour votre santé, et d’acheter les produits en quantité adéquate pour limiter le gaspillage alimentaire.

Manger des fromages après leur date de péremption

Les spécialistes vous le diront : un bon camembert au lait cru n'est jamais vraiment périmé. Mais un fromage vieillissant peut développer une odeur très désagréable. Si votre camembert sent trop mauvais, il vaut mieux s'abstenir.

Des moisissures peuvent pousser à la surface du fromage. Si elles sont présentes, il est préférable de ne pas les consommer.

Si vous décidez de consommer un fromage périmé, vous prenez le risque d'une intoxication alimentaire. Le fromage râpé moisi dans les pâtes n'a que très peu d'intérêt gustatif : il est préférable de l'éviter. Pour votre santé et votre plaisir, restez attentif à l'odeur… et aux moisissures.

Bon à savoir : Les fromages au lait cru présentent plus de risques que ceux à pâte cuite et pasteurisée. Le dépassement de la date limite peut aller jusqu'à 2 semaines. Toutefois, il est fortement déconseillé de prendre ce risque.

Produits surgelés dont la date de validité est dépassée 

Dans le cas des surgelés, il s'agit d'une DLUO (Date limite d'utilisation optimale) :

  • cette date indique que le produit peut encore être consommé, mais que ses qualités gustatives (texture, saveur, etc.) risquent d'être altérées ;
  • il est donc possible de la dépasser de quelques mois.

Toutefois, la chaîne du froid ne doit pas être brisée. Cela signifie qu'il ne faut jamais recongeler un produit comestible décongelé, même partiellement :

  • en effet, certaines bactéries résistent à la congélation, qui stoppe seulement leur croissance ;
  • lors d'une décongélation, le réchauffement de la température permet une prolifération de ces germes ;
  • normalement, lorsqu’une nourriture est cuite rapidement après décongélation, la prolifération n'est pas suffisante pour provoquer une intoxication ;
  • toutefois, si on recongèle l'aliment, le temps de congélation permet aux germes de proliférer encore ;
  • ensuite, le processus est le même : les microbes voient leur croissance stoppée par la congélation, mais prolifèrent à nouveau à chaque nouvelle décongélation;
  • si vous cumulez les congélations-décongélations vous finirez par ingurgiter des civilisations entières de bactéries nocives. Prudence, donc !

Ces pros peuvent vous aider